Pages

15 juin 2016

Survivre

Survivre
de Jeanne Bocquenet-Carle


*Quatrième de couverture : 

Ils sont cinq. Trois adolescents et deux enfants.
Depuis que tous les adultes ont brutalement disparu, 
ils sont livrés à eux-mêmes dans un monde en proie au chaos.

Ils ont décidé de partir. 
Sur leur route : des barrages, des bandes armées, des loups.
Leur seul objectif : survivre.

Et vous, que feriez-vous si votre vie
basculait en quelques secondes ?

*Mon avis : 

Très bon roman jeunesse ! L'auteur que je ne connaissais pas écrit très bien et j'espère qu'il y aura une suite. Les éditions Rageot sont très biens et cela se ressent dans les romans qu'ils publient. 

Les personnages sont super intéressants, des ados et enfants aux émotions contradictoires mais en même temps ils sont reliés par l'envie de survivre et d'atteindre leur but, mais lequel ? A vous de lire pour en savoir plus.

Clémence et sa petite sœur Nina sont très liées. Elles ne se quittent jamais et ne font confiance qu'à elles seules jusqu'au moment où il découvre un petit garçon qui va le mener à un nouveau groupe et l'aventure commencera. 

C'est un monde déboussolé pour ces enfants et ados, ils sont perdus, ne savent pas quoi faire et s'organisent afin de survivre à des adolescents moins gentils et très cruels envers les filles ou les autres qui leur barre la route. 


*Le mot de la fin : 

Je le recommande à tout ceux qui aiment le jeunesse et les romans liant un monde de chaos et des adolescents et enfants liés pour SURVIVRE !!

Demain, une oasis

Demain, une oasis
de Ayerdhal


Merci aux éditions Le Livre de Poche pour ce partenariat.

*Quatrième de couverture : 

Médecin à Genève, vie tranquille, que pouvait-il craindre ? Deux limousines, un coup de frein, des portières qui claquent, un pistoelt mitrailleur, deux beignes, une cagoule et des jours dans une cave sous perfusion et somnifères... Un kidnapping. A son réveil, il se retrouve quelque part dans un village africain. Un commando humanitaire lui en confie la responsabilité. sécheresse, famine, terrorisme : dans une Afrique qui se meurt, c'est en cherchant le sens du mot justice qu'il trouvera celui de sa vie.


*Mon avis : 

J'ai été très étonné de ma lecture ! Je l'ai lu avec attention et assez lentement je dois dire car dès que je refermais le livre, beaucoup de questions se bousculaient dans ma tête. J'ai beaucoup aimé l'écriture de l'auteur, il sait nous questionner, et il nous remet en question, sur l'humanité, sur ce que l'Europe a fait et ce qu'elle ne fait plus. 

J'ai adoré cette histoire, le personnage qui au début dit non et veut retourner chez lui puis quand il y est, il n'a qu'une hâte c'est de retourner en Afrique pour aider ces peuples. 

C'est un roman d'anticipation et cela peut frustrer certain mais je pense qu'il faut en lire un de temps en temps et voir ce qu'il se passe dans notre petite tête par la suite. 

Ce roman a gagné le prix de l'imaginaire en 1993 mais il est encore d'actualité et l'histoire est encore très bien aujourd'hui. Il n'a pas mal vieilli au contraire car ce sont des questions sur nous nous posons encore maintenant. Et j'ai été très contente de pouvoir le lire.

*Le mot de la fin : 

Très bon roman rempli de questions parfois sans réponses !