Pages

09 mai 2017

Aussi libre qu'un rêve

Aussi libre qu'un rêve
de Manon Fargetton



* Quatrième de couverture :

En cette fin de XXIè siècle, la loi des Dates de naissance régit l'accès aux métiers. Né en janvier, vous avez accès au métier de vos rêves : acteur, chanteur, tout est possible. Né en décembre, préparez-vous à racler le fond de l'océan et à plonger les mains dans les algues gluantes !
Minöa et Silnëi sont sœurs jumelles, nées à quelques minutes d'intervalle la nuit du 31 décembre. La première à 23h58 et la seconde à 0h17 ! La tyrannie des Dates de naissance leur promet des destins radicalement différents, mais cela ne les empêchera pas d'unir leurs forces pour combattre l'injustice et l'ordre établi, aidées par Kléano, le chanteur rebelle d'un groupe de rock.


* Mon avis :

Manon Fargetton sait toujours nous surprendre et nous faire pleurer dans ces livres. Ce livre est magique. J'ai eu un peu de mal au début mais l'histoire est fabuleuse. Elle est surprenante et fascinante. 

Les jumelles sont superbes, elles ont les mêmes idées alors qu'elles ont des destins très différents et elles partagent tout alors que tout les séparent. Elles ont les mêmes ami(e)s comme Lou par exemple, une janvier. 

Elles découvrent tout ensemble et se battent ensemble jusqu'au bout. Elles sont super. Et leurs amis aussi. Tout est très bien décrits, écrit même. Manon Fargetton a une écriture fluide et tout ça se lit très bien sans se poser de question. 

Il y a tout de même du suspens, des questions en suspens jusqu'à la fin. Et nous découvrons tout au fur et à mesure en même temps que les personnages. Kléano est un de mes personnages préféré et son lien avec Minöa est vraiment génial. Mais il y a aussi Nériss, Silnëi et tant d'autres que nous apprenons à connaître. 


* Le mot de la fin : 

Comment tout cela se terminera-t-il à votre avis ?

Les messagers des vents

Les messagers des vents 
de Clélie Avit



Tout d'abord merci aux éditions Le livre de poche imaginaire de m'avoir envoyé ce livre en service presse.

* Quatrième de couverture :


Une seule mèche de ses cheveux avait dépassé. Rien qu'une seule, mais il n'avait suffi que d'un rai de lumière pour que les hommes y perçoivent le reflet bleuté. Elle rageait de n'avoir pas été plus prudente. Quand les hommes avaient vu, ils s'étaient élancés à sa poursuite. Heureusement, ils n'avaient pas vu le collier.

Fuir, rester sur le qui-vive, son arc à la main, c'est le quotidien d'Eriana. Dans sa course éperdue, elle va pourtant croiser la route de Sétrian. Le jeune messager des Vents doit l'initier à un terrible secret : sa communauté est menacée par une prophétie et seule une jeune femme bien particulière pourra la sauver. Mais Eriana hésite à lui faire confiance. Et si les prophètes avaient eu tort ? Alors que ses doutes servent le jeu des ennemis, la sentence se rapproche. Eriana aura-t-elle la force de mener une quête dont les enjeux la dépassent ?


* Mon avis :

J'avais déjà beaucoup entendu parler de ce livre grâce à des amies blogueuses et des libraires m'ayant relaté l'histoire et l'envie de le lire et quand Le livre de poche me l'a proposé en service de presse je n'ai pas résisté.

J'ai tout de suite réussi à plonger dans l'histoire et elle est magique. Un moment un peu long mais cela ne dure pas et l'action et de nouveau là. J'ai adoré suivre Eriana, une jeune femme têtue, courage et qui n'en fait qu'à sa tête même si par la suite elle se fera des amis comme Setrian et sa famille. Elle est seule et donc elle a du mal à faire confiance mais elle réussira à leur faire confiance et sera protégée par bon nombre d'entre eux. 

Sétrian est également très têtu mais aussi courageux comme Eriana. Ils se sont bien trouvés et sont un peu comme chien et chat, cela met de l'action dans ce roman ainsi que les différentes attaques et les projets des ennemis. 

On ne s'ennuie pas quand nous lisons le roman de Clélie Avit et jusqu'à la fin il y a du suspens, de l'action et les personnages sont vraiment intéressants. Il y a des complots et cela bouge sans cesse. 


* La mot de la fin :

Merci encore pour cette lecture et je vous le conseille vivement. C'est un très beau roman.